The taste of… Paris

Blog gourmand sur la ville de Paris

Bob’s kitchen: c’est bon, c’est bio, c’est Bob avril 21, 2010

Un déjeuner chez Bob’s kitchen, c’est comme une cure de jouvence. Toute les bonnes choses que tu vas ingurgiter, tu te rends même pas compte: de la graine, de la pousse, de la feuille, et même du bon microbe. Limite si tu ne sors pas de là tout roux, avec de grosses tâches de rousseur, et que tu réponds au doux de nom de Absjörn.

Absjörn, justement, pourrait être le nom de notre gentil serveur. Absjörn il est grand, il est mince, il est 100% bio. Ses cheveux sont sains, il a le teint quasi parfait, et il a la banane. Même quand on lui tend nos verres de cantine pour qu’il nous serve de la tisane alors qu’on est censé se servir nous-mêmes, neuneus non-bios que nous sommes.

Alors il y a quoi sur la carte bio-dégradable? Un « veggie stew », servi dans un grand bol blanc, mélange de mâche, de maïs, de quinoa, de pois, riz, aubergines et enfin guacamole, pour faire grandir. Un gros futomaki qui vient du resto japonais Rice & Fish, situé non loin de là. Une salade bio, déjà toute préparée dans une boîte en carton recyclé et recyclable. C’est beau, c’est coloré, c’est sain, c’est naturel: on aime, les prix sont abordables, les grandes tables en bois avec le pot à couvert sympathiques. Absjörn sourit de ses belles dents, il est content, nous aussi.

Nous ressortons de là beaux, bios et purifiés des vilaines toxines de la grande ville. Merci Bob’s Kitchen.

Bob’s Kitchen: 74, rue des Gravilliers, Paris 3ème, tel: 09 52 55 11 66, métro: Arts et Métiers (l3 et 11). Horaires: non-stop de 8h à 15h, 10h à 16h le samedi et dimanche. Prix: salade, soupe: 5.50€, futomaki: 6.50€ , veggie stew: 8.50€, jus de fruits: de 3€ à 4.75€.

Mes photos sur Flickr.

 

La Boissonnerie: le seul resto où les plats sont réussis et les photos ratées avril 19, 2010

« Tu verras c’est super », « grande carte des vins », « ambiance sympa », « tout le monde parle anglais »…

Cela faisait un petit moment que le buzz « Fish la Boissonnerie » me bourdonnait aux oreilles. Ce petit resto/bar à vin est le repère des anglophones germanopratins. Cela marche tellement bien que chaque fois que je passe devant, le nez en l’air, la devanture en mozaïque bleue et verte m’attire l’oeil, et c’est plein. A croire qu’ils veulent « the best of both worlds »: pouvoir boire des super bonnes bouteilles tout en continuant à y parler la langue de Shakespeare.

Quand on y entre, le bar est à gauche; à droite et au fond, les tables un peu serrées. On attend qu’une se libère, tranquillement accoudée au bar, à côté d’une américaine qui nous fait savoir à force de soupirs qu’enlever son sac pour nous libérer la place, apparemment c’était au-delà du possible.

Vingt minutes et deux verres d’un bon Chateauneuf du Pape plus tard, la table est prête. Au menu, deux formules: entrée+ plat ou plat+dessert pour 31.50€. J’opte pour une salade de saumon à l’orange, puis un dos de merlan avec des croustillants de tagliatelles et des petits légumes. Mon accompagnatrice du soir a choisi en entrée le foie gras, puis un pavé de saumon, aubergines confites et purée de fenouil. Deux nouveaux verres de vin plus tard, j’ai un peu regretté mon choix dans le menu: ma salade de saumon, que je croyais légère, était enterrée sous de fines tranches roses (non identifiées) et baignait dans la vinaigrette. Quant aux plats (regardez ses photos) la sauce était trop lourde et les tagliatelles baignaient dans l’huile. Merci pour les cuisses! Par contre, les poissons (merlan ou saumon) avaient une chair bien tendre. Le foie gras était tout à fait honorable, idem pour les aubergines confites. Zut alors!

Petit bémol à signaler: je ne sais pas si c’était l’effet du vin, mais j’ai eu beaucoup de mal à prendre des photos correctes. Nous étions à une petite table au fond, planquées derrière un mur de bouteilles de vin vides (pour la déco). Alors la lumière… A la Boissonnerie, on y mange certes bien, mais il faudra s’y prendre à 2 fois pour les illustrations!

Fish la Boissonnerie: 69, rue de Seine, Paris 6ème. Tel: 01 43 54 34 69. Métro: Mabillon (l10) ou Odéon (l4 et 10). Ouvert tous les jours, de 12h30 à 14h30 et de 19h30 à 22h45.

Mes photos (ratées!) sur Flickr.


 

La reine des galettes à l’hôtel Meurice janvier 14, 2010

Filed under: Branchouille — LN @ 11:58
Tags: , , , , ,

Lundi soir, 19h, hôtel Meurice. Nous avions RDV avec la traditionnelle galette des rois, et en l’occurrence ce soir-là, la galette des reines puisque nous n’étions que des filles. A l’exception d’un ou deux représentants de la gente masculine!

Dans le salon Pompadour, le champagne coulait à flot. Chantal Thomas discutait dans un coin, tandis que les serveurs coupaient la reine de la soirée… la galette. Réinterprétée par Camille Lesecq, chef pâtissier du Meurice, elle était à la traditionnelle frangipane…avec des mûres. Super bonne! Avec un bon goût fruité…Du coup, on en prend plus que de raison, et adieu nos bonnes résolutions post-fêtes de fin d’année!

Pas grave, j’ai encore 11 mois et demi pour me rattraper…

Mes photo sur Flickr.

 

Georgetown Cupcake, the best janvier 11, 2010

Filed under: Branchouille,Not in Paris! — LN @ 2:53
Tags: , ,

Attention! Ces cupcakes sont dangereux.

(more…)

 

Magnolia Bakery, New York: the power of the cupcake…and of the media novembre 10, 2009

Filed under: Branchouille,Not in Paris! — LN @ 6:20
Tags: ,

4076371943_2742e03302

Smore's, pumpkin spice, pure bliss

Que dire de plus sur Magnolia Bakery, qui n’a déjà été dit? (Pour les deux lectrices qui ont répondu à ma petite question du post précédent, je soupçonne l’une d’entre elles, qui se reconnaîtra sûrement, d’avoir triché et regardé mes photos sur Flickr. Trop facile! ahah)

Je ne reviendrais pas sur ce qui projeté la petite cupcakerie sous les feux des projecteurs. Toute personne qui s’intéresse un tant soit peu aux cupcakes sait de quoi je parle…

Du coup, le travail etait mâché: adieu budget publicité, le travail était fait à l’avance et les médias, blogs, ont eu vite fait de relayer THE adresse to be. Une file d’attente interminable sur Bleeker Street, un magasin tout le temps bondé, la rançon du succès quoi…

Franchement, lors de mon trip new yorkais, je n’avais pas du tout prévu de mettre les pieds chez Magnolia Bakery, mais plutôt dans une ou deux petites adresses de cupcakes choisies avec minutie après de longues heures de recherches, de comparaisons fiévreuses des menus, et de calculs d’itinéraires sur des cartes dignes de Prison Break. Bon j’y vais un peu fort mais c’est dans l’idée.

Je suis tout simplement tombée sur Magnolia Bakery alors que je ne m’y attendais pas du tout, à l’intersection entre avenue of the Americas et la 49ème, derrière le Rockefeller Center.

(more…)

 

My Berry, la glace au yaourt 0% juillet 30, 2009

Filed under: Branchouille — LN @ 8:21
Tags: , , , , ,

Horreur! Malheur! Ce blog a été laissé à l’abandon depuis trop longtemps et risquait de prendre la poussière…J’ai plein de posts en préparation, mais il me manque juste le temps pour les rédiger…Un stage qui me prend beaucoup de temps, un projet sur les « drôles de touristes » (les reportages ici, ici, ici, ici et ici!), ainsi que la préparation d’un départ prochain, un déménagement…Super busy girl! Mais je trouve quelques minutes pour vous parler aujourd’hui de MyBerry

Glace yaourt, framboise, oréo et cacahuètes (direction: les cuisses!)

Glace yaourt, framboise, oréo et cacahuètes (direction: les cuisses!)

(more…)

 

Rose Bakery 2 juin 14, 2009

la salle

la salle

Rose Bakery, qu’écrire de plus qui ne l’a déjà été? Cantine bio et bobo, Clémence Poésy vue et revue là-bas, deux enseignes pour un même nom, des prix toujours aussi élevés, un menu aux fautes de français, mais dieu que c’est bon…

Des patisseries qui se tiennent, un pot de mon ami Marmite qui accompagne les oeufs à la coque, un coup de coeur pour le granola maison avec le yaourt. Mais quand même, 8€. 15€ les oeufs brouillés bio et le saumon fumé.

Une table sympa, pas compliquée. Mais à côté du renfoncement, limite trou à rat, où sont faits les jus de fruits et smoothies. Résultat: on voit toutes les épluchures et les déchets. Je me demande ce que diraient les services d’hygiène. Mais bon, c’est Rose Bakery, alors on ne dit rien sinon les bobos vont se fâcher. A la place on déguste ses cheese scones, délicieux. Mais quand même, 6.50€ le jus de fruits.

Rose Bakery 2: 30, r. Debelleyme, 3ème. Tel: 01 49 96 54 01. M° Filles du Calvaire / Temple. Ouvert de 9h à 19h, sauf le lundi.

Mes photos sur Flickr.