The taste of… Paris

Blog gourmand sur la ville de Paris

Rose Bakery 2 juin 14, 2009

la salle

la salle

Rose Bakery, qu’écrire de plus qui ne l’a déjà été? Cantine bio et bobo, Clémence Poésy vue et revue là-bas, deux enseignes pour un même nom, des prix toujours aussi élevés, un menu aux fautes de français, mais dieu que c’est bon…

Des patisseries qui se tiennent, un pot de mon ami Marmite qui accompagne les oeufs à la coque, un coup de coeur pour le granola maison avec le yaourt. Mais quand même, 8€. 15€ les oeufs brouillés bio et le saumon fumé.

Une table sympa, pas compliquée. Mais à côté du renfoncement, limite trou à rat, où sont faits les jus de fruits et smoothies. Résultat: on voit toutes les épluchures et les déchets. Je me demande ce que diraient les services d’hygiène. Mais bon, c’est Rose Bakery, alors on ne dit rien sinon les bobos vont se fâcher. A la place on déguste ses cheese scones, délicieux. Mais quand même, 6.50€ le jus de fruits.

Rose Bakery 2: 30, r. Debelleyme, 3ème. Tel: 01 49 96 54 01. M° Filles du Calvaire / Temple. Ouvert de 9h à 19h, sauf le lundi.

Mes photos sur Flickr.

Publicités
 

Coupe Foudre: relax, and have a cupcake! mai 1, 2009

Filed under: Découverte — LN @ 1:49
Tags: , , ,

p1070800-50 Dans un comm’, un(e) internaute m’avait révélé qu’un autre endroit proposait des cupcakes… Vous pensez bien que je n’allais pas restée les bras croisés: j’y suis allée quelques jours plus tard…

Le nom de cet endroit est Coupe Foudre, situé non loin d’ailleurs de Cupcakes&Co. Ce salon de thé/resto a ouvert il y a très peu de temps (2 mois environ), la raison peut-être pour laquelle le « cupcake-bouche à oreille » n’a pas encore eu le temps de faire son effet…

(more…)

 

La Jacobine (comment un chocolat chaud a fait la révolution dans mon palais) mars 20, 2009

 

le chocolat aztèque et sa boule de glace vanille

le chocolat aztèque et sa boule de glace vanille

Niché au fond de la cour du Commerce Saint André, à Saint Germain, le petit salon de thé La Jacobine me faisait de l’oeil depuis longtemps. Je passais et repassais devant sa devanture, lisant et relisant le menu: brunch, chocolat chaud, tartes, crèpes, et surtout les délicieuses pâtisseries qui se laissent admirer de la vitrine. 

Je pousse finalement la porte un samedi après midi. L’endroit est minuscule (je pense qu’il faut faire un peu la queue le dimanche pour le brunch) et mignon. Je m’installe et essaie le chocolat aztèque avec la boule de vanille, pour environ 4 euros. En accompagnement, une part de tarte tatin, qui viendra avec son petit pot de crème. Comme si tout cela nétait pas déjà assez calorique! 

 

la tarte tatin
la tarte tatin

Pas de place pour les atermoiements: le chocolat est tout simplement fabuleux et épais à souhait. La boule de vanille apporte un chaud/froid très intéressant, et au moins on en a pour son argent car le chocolat est servi dans une grande tasse. La tarte tatin est bonne, mais ne laissera pas un souvenir impérissable. Par contre, à ma deuxième visite, j’ai essayé le crumble banane chocolat: divin. Pourquoi? Car j’ai eu une assez grosse part, que j’ai eu du mal à finir…et que les bananes étaient fondantes sous l’amer du chocolat. Yummy je vous dis!

 

Il ne me reste plus qu’à tester le salé (le menu propose des grosses salades servies dans des assiettes incurvées, des crèpes et des plats) ou le brunch du dimanche à €22, et le tour est joué…

La Jacobine: cour du Commerce Saint André (ou 59/61 rue Saint André des Arts), Paris 6ème. Métro Odéon. Tel: 01 46 34 15 95. Ouvert tous les jours de 11h30 à 23h30. Chocolat chaud: environ €4 et pâtisserie: environ €7.50. Brunch tous les dimanches à €22. 

Mes photos sur Flickr. 

 

Le sympathique Café Léa septembre 27, 2008

Un dimanche matin, il n’y a en général pas grand chose à faire. Peut-être un petit jogging pour se donner bonne conscience, ou bien la lecture des journaux, un ménage longtemps repoussé… ou bien un réveil tardif d’une soirée bien arrosée. Quoiqu’il en soit, un dimanche pour moi ne peut se passer sans brunch. Et puis, un café à Paris n’est pas un (bon) café sans son offre « brunch », réservée dans un recoin du menu.

Près de la rue Mouffetard il y a le Café de Léa. Simple, convivial, sans chichi. Estampillé « bar à histoires » par le guide du fooding (Histoires d’amour? De bouffe? De fesses? On ne sait pas). La carte avait l’air bonne mais nous avons immédiatement craqué sur le menu du brunch. Pour 18 euros nous avions le droit à des entrées (boisson chaude, un jus de fruits, des tartines, etc), un plat selon la saison (lasagnes végétariennes, brick de chèvre à la menthe -photo-, tempura de poulet…) et un dessert (tarte tatin, fromage blanc avec son coulis ou du miel, crumble, sablé au citron…)

Nous étions assises en terrasse pour profiter des dernières chaleurs estivales. Les plats se sont succédés avec rythme, ma brick de chèvre était bien bonne mais se sentait bien seule dans son assiette (une 2nde n’aurait pas été de refus!), les tartines croustillantes, le fromage blanc frais recouvert d’un délicieux coulis de fruits rouges… Que demander de plus pour commencer la journée? Après un tel repas, nous sommes reparties explorer la rue Mouffetard et ses environs.

Café Léa: 5 rue Claude Bernard, Paris 5ème. Tel: 01 43 31 46 30. Métro Censier- Daubenton (l7). Brunch le dimanche de 12h à 16h (18 euros).

 

Le 43, nouveau restaurant franco-thaïlandais septembre 26, 2008

Le quartier de la Butte aux Cailles est comme un petit village que l’on redécouvre de temps à autre. On peut aller voir des matchs de foots dans des troquets où le prix des boissons est vraiment abordable, se payer une crèpe sur la petite place qui joint les rues des cinq diamants et de la butte aux cailles, deviser sur le prix des appartements dans le coin qui n’a pas (encore) atteint des sommets vertigineux. Il y a quelques restos « stars » dans le coin, tels que « Chez Gladines », cuisine basque et tables toujours pleines, « le Temps des Cerises » pas loin..

Logé dans ce qui était anciennement « Hansel et Gretel », le « 43 », au 43 rue des cinq diamants est un nouveau venu qui a ouvert ses portes il y a un mois et demi à peine. Il sert de la cuisine franco-thailandaise et propose un menu, certes assez restreint (environ 5 plats principaux), mais efficace. Le décor est minimaliste, dans le tons de blanc, gris et meubles en teck. Parmi les entrées proposées: un tartare de boeuf au coriandre, une soupe thailandaise aux crevettes et lait de coco, une salade de mangue verte, une verrine d’avocats et de crevettes… et les plats: poisson entier frit avec une sauce aigre-douce, des nouilles sautées aux crevettes et au tofu, un tartare de saumon (ou thon rouge) avec une sauce piquillos… Les desserts alternent entre glaces Berthillon, ananas rôti et assiette de fromage.

Les entrées choisies (tartare de boeuf et soupe thai) étaient très généreuses. Le poisson frit à la sauce aigre douce, en plat, fut la surprise du repas: chair ferme, peau craquante, sauce en abondance et riz thai vapeur servi dans un petit panier en osier. Les nouilles sautées au tofu et crevettes étaient bonnes mais un peu sèches; il manquait de la sauce (soja par exemple?). L’addition fut bien raisonnable: 65 euros pour 2 personnes (entrée, plat, dessert et un verre de kir chacun) et le personnel attentionné: la serveuse nous expliquait que le restaurant venait d’ouvrir après plusieurs mois de travaux et qu’à son grand malheur, c’était bien calme…

Il faut pourtant venir goûter ce petit « 43 »: après une période de rôdage il ne pourra que gagner en valeur et sera idéal pour un petit dîner en tête à tête: vous voulez un peu d’exotisme, mais souhaitez quand même retrouver des plats « valeur sûre » si jamais vous n’avez pas le courage de goûter à la soupe thai? L’endroit est fait pour vous.

Avant de partir j’aurais tout de même dû leur conseiller d’étoffer leur brunch: 20 euros pour une boisson chaude, un jus de fruits, 2 grandes tartines et une salade à choisir, ça fait pauvre…

Le 43: 43 rue des cinq diamants, Paris 13e. Métro Corvisart (l6). Tel: 01 53 80 35 24. Brunch samedi et dimanche midis.

 

Breakfast in America mars 18, 2008

Filed under: Brunch — LN @ 11:09
Tags: , , , , ,
http://breakfast-in-america.com/main/index.php

There are not so many places in Paris where you can have a “all day breakfast” or a real American brunch. Because we frogs are not used to eat this kind of comfort food at 4 in the afternoon… To us breakfast is for morning time only, then you move on to lunch and eventually dinner. However, thanks to the American community in Paris, it is now possible to find such places. Walking around in le Marais area, we came accross a place called « Breakfast in America », looked at the menu, and thought to ourselves that we had to come back.

We did yesterday, although we had to queue and sit at the same table as two girls we didn’t know (the place was crowded, we had no choice). The menu is very extensive and offers a wide choice for breakfast (eggs any style, pancakes, muffins, bagels, cereals etc) lunch (burgers, wraps, chilli, fries, even a student menu), brunch and sweets (milkshakes, pies among others). We decided to have the brunch, for 15.5 euros. It consists of a choice of eggs any style + stack of pancakes with syrup or a brownie/donut/muffin and a yoghurt + bottomless coffee and a glass of orange juice. After the bilingual waitress took our order we patiently waited, listening to other people’s conversations (in English) and to the slightly outdated play list.

Breakfast in America

To be honest, it was good. The portions were filling, it was cooked on the minute and the pancakes were delicious covered with maple syrup. However, the eggs were not scrambled and definitely not creamy: they looked more like a ruined dry omelette. The place was packed so the waitresses were unfortunately not available to answer our questions about the menu. Breakfast in America is definitely a nice place, but the best time to go is in the morning, when the hordes of hungry expats have not arrived yet.

Breakfast in America: 4 rue Malher, Paris 4ème (tel: 01 42 72 40 21); 17 rue des Ecoles, Paris 5è (tel: 01 43 54 50 28). Open every day, 8.30am to 11pm. Website: breakfast-in-america.com
Bottomless cup of coffee: 2.50 euros/ Hot-dog and fries: 7.50 euros/ Classic burger with fries: 8.50 euros/ Brunch: 15.5 euros

 

« Le café qui parle »…fait parler de lui mars 13, 2008

Filed under: Brunch — LN @ 10:21
Tags: , ,

Le café qui parle

A priori cela devait être la pire journée pour aller bruncher: traverser tout Paris, les dimanches tout le monde a la même idée (traînasser devant un brunch), pour ne rien arranger la pluie tombait à grosses gouttes, et lorsque nous sommes arrivés à ce fameux café dont on avait entendu tellement de bien, il a fallu faire la queue. Rançon de la gloire…

« Tout vient à point à qui sait attendre »: les heureux propriétaires du Café qui parle devraient mettre cette citation à leur porte pour faire patienter leurs clients. Situé derrière le Sacré-Coeur à Montmartre, cet endroit offre de loin le meilleur rapport qualité-prix pour un brunch. La déco est chaleureuse: gros sofas, pendules, un comptoir en bois où se dresse le buffet du brunch, des serveurs décontract’ et sympas…Tout est réuni pour passer un bon moment! La formule brunch est à volonté: il suffit d’aller se servir au comptoir en boissons chaudes (café, thé, chocolat), pains, beurres et diverses confitures maison, en céréales, lait, yaourts et salades de fruits. Plus loin se tiennent salade de pâtes et oeufs brouillés (crémeux à souhait). Vous avez aussi droit à une salade fromage ou charcuterie (ou un mix des 2). De quoi ressortir bien rassasié…

Un bémol? Les salades: pas assez de fromages ou charcuteries, et trop de verdure. Et je doute que les fromages viennent de chez le fromager du quartier.

Le café qui parle 2

Le Café qui parle: 24, Rue Caulaincourt, Paris 18ème
Tel : 01 46 06 06 88 Site internet (pas très interactif!): lecafequiparle.fr

Formule Brunch à volonté: 15 euros.