The taste of… Paris

Blog gourmand sur la ville de Paris

Le plateau-déjeuner chez Hélène Darroze mars 21, 2009

Le plateau-déjeuner

Le plateau-déjeuner chez Hélène Darroze

La grande chef aux 2 étoiles Michelin tient un restaurant gastronomique rue d’Assas, qui comprend trois ambiances: la salle à manger pour les grands (et gros) repas, le boudoir pour l’heure du thé, (un post à venir sur ce sujet!), et le salon pour un déjeuner plus léger. Ce dernier propose le fameux plateau-repas, un concept qui fait des ravages. Mis en place récemment pour allier rapidité, haute cuisine et surtout prix abordable, il réunit entrées et plats dans un même plateau; le dessert étant servi après. Avantages: ça va plus vite (les cols blancs du coin, en pause déjeuner, n’ont pas forcément le temps de rester deux  heures à table!) et…ce n’est pas cher pour un tel établissement (25 euros!).  Inconvénient: euh…

Je me faisais donc un devoir moral d’essayer…

Au menu ce jour-là:
– beignets de chou fleur en croute d’encre de seiche
– œuf cocotte, jus de cresson et lardons
– soupe de parmentier de légumes, piment d’espelette
– maquereau en croute verte et son étuvée de poireaux-crayon
– sucette de foie gras en croute de pain d’épices
– onglet de bœuf sauté minute, jus de gingembre et panisse
– millefeuilles aux agrumes du Japon et crème de thé Darjeeling
Le service évolue de façon efficace et sympathique dans un décor épuré fait de fauteuils profonds, gros coussins, tables en bois et couverts colorés. J’ai particulièrement aimé la sucette de foie gras, très originale -mais trop petite! Si je n’avais pas passé 5 minutes à prendre le plateau en photo, j’aurai aussi dégusté chaud (quand j’ai attaqué certains plats l’étaient moins malheureusement). Le millefeuille aurait mérité d’être plus gros. C’est peut-être le seul problème avec cette formule: c’est tellement bon que les portions en deviennent un peu trop petites!
Le déjeuner a duré, montre en main, 55 minutes, et je suis sortie non seulement rassasiée mais aussi ravie d’avoir pu, pour un tel prix, me faire plaisir et essayer un lieu aussi prestigieux. Merci Hélène Darroze.
PS: certains critiques estiment que son restaurant, bon et plaisant, ne mérite pas ses étoiles. Voir la vidéo du critique François Simon notamment.
Voir mes photos sur Flickr.
Restaurant Hélène Darroze: 4 rue d’Assas. Métro: Sèvres Babylone. Tel: 01 42 22 00 11. Mail: reservation@helenedarroze.com. Déjeuner de 12h30 à 14h30. Réservation fortement conseillée.
Publicités
 

Un thali à Saravana Bhavan, Delhi février 17, 2009

p1060564Pour une fois, je vais laisser parler Wikipedia pour la définition simple et précise du thali:

« Un thali est un repas indien dont la composition diffère d’une région à l’autre. Il s’agit d’un assortiment de plats (de l’entrée au dessert) servis généralement dans de petits récipients en métal disposés sur un plateau rond, également en métal. Le prix en est généralement modeste et les plats nourrissants.

Dans le Sud de l’Inde, le plateau est remplacé par une feuille de bananier sur laquelle sont disposés directement les mets. En Inde du Nord, on utilise parfois des thalis jetables en plastique. Comme la tradition indienne n’utilise pas de couverts, on mange de fait avec la main droite.

Il existe des thalis végétariens ou non végétariens. Les deux proposent généralement du riz et du pain indien, différent selon la région (naan, chapati, roti, parathas, puris, pappadum…), un chutney (sur les photos c’est un chutney de coco), du dhal (un curry de lentilles), des légumes, de la viande ou du poisson (pour les thalis non végétariens) et un dessert, généralement à base de lait et souvent assez sucré. Dans certains restaurants, des serveurs circulent entre les tables et resservent les convives à volonté. Parfois, seuls le riz et le pain sont proposés à discrétion. »

Saravana Bhavan est un établissement peu cher et très connu pour sa cuisine de qualité et ses thalis. Il y a toujours du monde qui attend devant la porte pour rentrer, mais il ne faut pas se formaliser: il faut donner son nom au serveur et généralement en 10mn on nous trouve une table. Les thalis tournent autour de 100 à 150 Rs (autour de 2 euros) et bien que les portions soient petites dans chaque petit bol en fet, on en ressort plus que rassasié…! Les lassis (boisson à base de yaourt) sont également excellents et crémeux à souhait!

Saravana Bhavan: 46 Janpath (à côté du McDonald’s, près du magasin Central Cottage Emporium), New Delhi.

Mes photos ici.

 

Eric Kayser janvier 23, 2009

p1060356 Après Poilâne, Kayser, Eric Kayser.

J’avais promis à une lectrice un post sur l’autre célèbre boulanger de la capitale, et bien voilà.Quand j’habitais l’année dernière près d’une boulangerie Kayser, je me délectais au petit déjeuner d’un bout de la baguette Monge avec de la confiture. Miam.

Maintenant je vais surtout chez Kayser à l’occasion du déjeuner car c’est près de mon école.

Inutile de revenir sur la qualité du pain, ainsi que des produits en général. Vous êtes entre de bonnes mains! Chaque boulangerie possède un grand présentoir vitré où sont allignés côte à côte sandwichs frais, pizzas, hot dog faits avec de la baguette, salades de pâtes… Puis les pâtisseries, enfin le pain et les viennoiseries. David Lebovitz recommande le pain aux céréales? Moi c’est la baguette Monge ainsi que la brioche aux pralines, tout simplement divine.

Les formules déjeuner ne sont pas données (autour de 9 euros), mais c’est le prix de la qualité… Un bon compromis: une part de pizza aux légumes grillés (mmh l’aubergine!) et en dessert une brioche aux pralines. Ou bien un hot-dog rustique fait avec une baguette et recouvert de fromage fondu formant une grosse croûte, et en dessert une mignonne petite crème brûlée croquante.

Eric Kayser: boulangeries dans tout Paris. Ex: 79 rue du Commerce, 15e. Métro: Commerce.  10 rue de l’ancienne comédie, 6e. Métro: Odéon.  Pizza et hot dog: moins de 4 euro. Brioche: environ 1.60 euros. Crème brûlée: moins de 3 euros.

Photos ici.