The taste of… Paris

Blog gourmand sur la ville de Paris

Les nouvelles nouvelles pâtisseries d’Angelina…rien que pour moi! mai 20, 2009

Tartelette ananas-fraise

Tartelette ananas-fraise

Un mardi après-midi, rendez-vous au 226 rue de Rivoli. Une charmante hôtesse m’accueille et me m’indique le fond du mythique salon de thé. Beaucoup de monde ce jour-là, et bien sûr beaucoup de touristes. Une salle est réservée à une petite dizaine de blogueuses qui, comme moi, ont été invitées à goûter la nouvelle collection printemps-été 2009 des pâtisseries Angelina. L’après-midi s’annonçait bien!

(more…)

Publicités
 

Mamie Gâteaux, un salon de thé sur le mode écolier avril 7, 2009

les scones chez Mamie Gâteaux

les scones chez Mamie Gâteaux

Nous avons atterri chez Mamie Gâteaux par hasard. Ce n’était pas notre plan initial, qui devait se constituer d’un afternoon tea chez Hélène Darroze, comme promis dans un post précédent. Mais étant arrivées trop tard selon leurs standards, nous avons dû piteusement rebrousser chemin. Et là, c’est le drame: « on va où? » se demandent alors, pleines d’inquiétude, les deux blogueuses en mal de sucreries et de tchatche. Chez Lutétia? Pas d’afternoon tea m’dame. Au Bon Marché alors. Pas très convaincues quand même. Jusqu’à LA bonne idée. Mamie Gâteaux, petit salon de thé devant chez qui je passe depuis bientôt un an en me disant: « oui oui j’y vais bientôt ». Samedi dernier, donc!

Le salon est tenu par une Japonaise (Mariko Duplessis) qui l’a ouvert fin 2003 se basant sur son expérience chez le pâtissier Dalloyau à Tokyo. Sur le site, il est expliqué que l’on y sert « soupes, salades, tartes et cakes salés au déjeuner. Les pâtisseries sont résolument simples et familiales. » Vous vous installez autour de tables en bois, à proximité d’un poële en fonte et d’une vaissellière d’où pend un écriteau « la maison ne fait pas crédit ». Une vieille cocotte, des confitures maison, des bonbons artisanaux, tout est à vendre… Car Mamie Gâteaux est aussi une brocante! Tout, tout, tout vous trouverez tout pour habiller votre appartement comme une dinette.

Côté carte: des soupes, des tartes et des salades pour le sucré. Côté salé, nous avons pris un thé, un (très bon paraît-il) chocolat chaud servi dans un grand bol, accompagné d’une petite madeleine maison, et des scones. Ces derniers , servis avec du beurre et de la marmelade d’orange (aïe!) étaient très bons, mais un peu petits quand même…surtout comparés à ceux de Fortnum&Mason que nous avons vu à la Grande Epicerie juste après! Les tartes avaient par contre l’air délicieuses: celle au chocolat avait disparue au champ d’honneur, victime de son succès. Après tout il était déjà 17h30! Restait encore la tarte figue-amandes, qui aurait certainement fini dans mon assiette…si les Anglais n’avaient pas inventé les scones.

Pour accrocher son manteau. Comme à l'école...

Pour accrocher son manteau. Comme à l'école...

Mamie Gâteaux: 66 rue du Cherche-midi. Paris 6ème. Tel: 01 42 22 32 15. Métro Sèvre-Babylone (l10, 12) ou Saint Placide (l4). mamie-gateaux.com. Thé: 5€, patisseries: environ 4.5€. Déjeuner servi de 11h30 à 14h30 (15h les samedis).

Mes photos sur Flickr.

 

La Jacobine (comment un chocolat chaud a fait la révolution dans mon palais) mars 20, 2009

 

le chocolat aztèque et sa boule de glace vanille

le chocolat aztèque et sa boule de glace vanille

Niché au fond de la cour du Commerce Saint André, à Saint Germain, le petit salon de thé La Jacobine me faisait de l’oeil depuis longtemps. Je passais et repassais devant sa devanture, lisant et relisant le menu: brunch, chocolat chaud, tartes, crèpes, et surtout les délicieuses pâtisseries qui se laissent admirer de la vitrine. 

Je pousse finalement la porte un samedi après midi. L’endroit est minuscule (je pense qu’il faut faire un peu la queue le dimanche pour le brunch) et mignon. Je m’installe et essaie le chocolat aztèque avec la boule de vanille, pour environ 4 euros. En accompagnement, une part de tarte tatin, qui viendra avec son petit pot de crème. Comme si tout cela nétait pas déjà assez calorique! 

 

la tarte tatin
la tarte tatin

Pas de place pour les atermoiements: le chocolat est tout simplement fabuleux et épais à souhait. La boule de vanille apporte un chaud/froid très intéressant, et au moins on en a pour son argent car le chocolat est servi dans une grande tasse. La tarte tatin est bonne, mais ne laissera pas un souvenir impérissable. Par contre, à ma deuxième visite, j’ai essayé le crumble banane chocolat: divin. Pourquoi? Car j’ai eu une assez grosse part, que j’ai eu du mal à finir…et que les bananes étaient fondantes sous l’amer du chocolat. Yummy je vous dis!

 

Il ne me reste plus qu’à tester le salé (le menu propose des grosses salades servies dans des assiettes incurvées, des crèpes et des plats) ou le brunch du dimanche à €22, et le tour est joué…

La Jacobine: cour du Commerce Saint André (ou 59/61 rue Saint André des Arts), Paris 6ème. Métro Odéon. Tel: 01 46 34 15 95. Ouvert tous les jours de 11h30 à 23h30. Chocolat chaud: environ €4 et pâtisserie: environ €7.50. Brunch tous les dimanches à €22. 

Mes photos sur Flickr. 

 

Café Florian, Venise février 24, 2009

choccolate con panna et choccolate y tazzaUne institution à faire absolument si vous êtes de passage à Venise, surtout si comme moi vous avez eu la chance de voir le carnaval…C’était irréel de voir les gens costumés comme au XVIIème ou XVIIIème siècle se presser dans les petites salles aux dorures fanées, prendre leur thé, peu soucieux du regard des passants et des flashs des touristes!

Le chocolat chaud (chocolat chaud à la crème -gauche- ou à la tasse) y est excellent (mieux qu’au Café Quadri, de l’autre côté de la place Saint Marc) car très consistant. Environ 9 euros.

florian

Café Florian: place Saint Marc, Venise, Italie. Tel: (+39) (041) 5205641. Site: caffeflorian.com